HAUT

Aux Jardins, une fleur des îles pas comme les autres

Aux Jardins, une fleur des îles pas comme les autres

Une jolie fleur parmi les plantes : il s’agit de Maria Nigote, originaire de l’île d’Ouvéa, qui n’en est pas à son premier poste en restauration. Il fut un temps où certaines enseignes de la baie des Citrons n’avaient plus de secrets pour elle. C’est désormais aux Jardins que vous la retrouverez, le verdoyant restaurant du midi de l’Hôtel du Centre.

À la rencontre de Maria

C’est après que son amie Lucienne, Responsable de salle au restaurant La Pergola, lui a eu parlé de l’Hôtel du Centre et de l’agréable ambiance qui y régnait, que Maria a souhaité s’y présenter.

Au vu de son autonomie et de son expérience, le restaurant Les Jardins lui a immédiatement été proposé en tant que Chef de rang. Une chance pour la charmante Calédonienne qui se fait un réel plaisir d’entretenir la végétation des lieux chaque jour.

« Je suis heureuse de pouvoir m’occuper du jardinage. J’arrose, je taille et je replante des pousses que j’apporte. J’aime que "mon" jardin soit beau et en bonne santé… Ce n’est pas partout que l’on peut être serveuse et jardinière en même temps ! »

En parallèle, aux côtés d’Hélène qui la seconde, Maria est chargée de la mise en place du restaurant et de son nettoyage, de l’accueil de la clientèle, de la prise des commande, de la tenue de la caisse.

Se faisant un point d’honneur à veiller au bien-être de ses clients, elle veut qu’ils soient contents d’être là, qu’ils se régalent et qu’ils repartent avec le sourire.

Et lorsqu’elle n’est plus aux Jardins, il lui arrive de servir à La Pergola le soir ; changement de décor, atmosphère différente et autres rituels…

Bien plus que de simples clients

Sous un tempérament qui semblerait discret, Maria est en réalité affable et sociable. Sa curiosité d’esprit quant à découvrir les gens et apprendre à les connaître explique pourquoi elle apprécie tant le contact avec autrui.

Une aisance qu’on lui retrouve dans son goût de la vente et dans sa manière de servir sa clientèle, puisqu’elle a à cœur de les savoir satisfaits, de les voir revenir, de prendre de leurs nouvelles…

Clin d’œil au petit groupe des quatre très fidèles clients qui se reconnaîtront sans doute et avec lesquels elle précise souvent plaisanter.

« Avec le temps, c’est devenu tellement cordial qu’ils me surnomment maintenant "la Vierge" en référence à la Vierge Marie et à mon prénom Maria. C’est notre "private joke" ! »

Portrait chinois

  • Si vous étiez un plat à la carte des Jardins ? Le tartare de thon du Chef ; il est super bon et bien assaisonné ! J’adore…
  • Si vous étiez un jour de la semaine aux Jardins ? Le jeudi parce qu’on fait le plein, il y a donc beaucoup de clients et j’aime quand ça booste !
  • Si vous étiez une des plantes du décor des Jardins ? Ce serait le Galanga d’Inde pour sa belle couleur rose.
  • 3 choses que vous avez toujours avec vous au restaurant ? Ma bible, mon bracelet en pierres d’œil de tigre – qui me protège et me porte chance, et… mon sourire !
  • La personne, célèbre ou non, qui vous inspire ? Helen, notre Directrice : elle est toujours de bonne humeur et bien habillée, elle ne crie jamais, elle nous apporte de l’énergie positive.
  • Si vous n’étiez pas Chef de rang ? Je me serais occupée de personnes âgées ; j’ai un profond respect pour nos vieux qui ont beaucoup à nous apprendre. Ou sinon, j’aurais fait de la couture ; ça me détend de créer.
  • Votre plus belle qualité et votre principal défaut ? Je suis impliquée dans mon travail. Mais parfois, je peux être autoritaire et je ne m’en rends pas toujours compte.

Pleinement comblée par son métier

Qu’est-ce qui la motive dans ses missions ? Tout ! Qu’est-ce qu’elle y trouve de contraignant ? Rien !

De nature bienveillante et optimiste, Maria en est malheureuse si elle est empêchée de venir travailler – en cas de confinement général, par exemple. Elle aime son métier et en a besoin pour se sentir bien.

Les horaires de la restauration ne sont pas un problème, elle s’y est habituée. Entre ses collègues et elle, place à la bonne humeur : avec Karl et le Chef Patrick, ils se comprennent vite, sont efficaces ensemble et ne se disputent jamais.

Côté confidences, c’est aussi aux Jardins que Maria a rencontré son compagnon. Elle ne s’y attendait pas, à ce que ce client habitué devienne l’homme de sa vie…

N’y a-t-il donc vraiment aucune difficulté au quotidien, même une petite ? « Ah si, peut-être seulement la poussière à cause du vent, ce qui oblige à beaucoup de nettoyage des tables », répond la Chef de rang. « Mais là encore, c’est une question d’habitude ! », ajoute-t-elle en souriant.

Poster un commentaire

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer